Prochaines

DATES

Le synopsis

31 décembre, Minuit,
Champagne et cotillons, en avant pour le réveillon !
L’ambiance est à son comble quand :


*  Flash info *

« Panique en Arctique !
La banquise fond.
Des millions de pingouins quittent leurs maisons… »


Qu’à cela ne tienne !
Pour Coki et Fûte-Fûte l’heure est aux festivités,
il est temps de trinquer !


Mais * dring * on sonne à la porte !

Surprise ! C’est un pingouin !

Le premier d’une longue série.
Les jours passent, les pingouins s’entassent,
 et les situations cocasses s’enchaînent...

 
 

La note d'intention

 

Un scénario simple poussé à l'absurde

Chaque matin,Coki et Fûte-Fûte reçoivent par la poste un pingouin. Au fil des mois ceux-ci s’entassent dans leur petit salon. Les petites bêtes noires et blanches envahissent le sol, les meubles, et même les murs, et viennent perturber le train train quotidien des deux soeurs donnant lieu à des scènes rocambolesques.

Un duo contrasté au service de l'histoire

D’un côté il y a Fûte-Fûte longiligne et d'humeur joviale, de l'autre, Coki rondouillette et grincheuse. Pas étonnant qu’elles ne réagissent pas de la même façon à l’arrivée des pingouins. Fûte-Fûte, égale à elle même, les accueille à bras ouverts et se laisse attendrir par ces petits êtres noirs et blancs qui deviennent vite ses nouveaux compagnons de jeu. Coki  quant à elle, ne voit pas d’un bon œil cette invasion et se méfie dès l’arrivée du premier palmipède qui prend place entre elle et son acolyte et accapare déjà toute son attention.
“Ça fond ! ” aborde ainsi la question de la relation, de l’attachement, de la jalousie, de la compréhension, du partage, de l’accueil de l’autre… De là à faire un parallèle avec l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur ou d’un nouvel ami, il n’y a qu’un pas...

Une fable écologique

Le titre évocateur fait référence au réchauffement climatique. Ce spectacle, sans vouloir donner de leçon d'écologie ni d'injonctions pour préserver l'environnement cherche tout de même à semer une graine dans l’esprit des spectateurs. Cette histoire loufoque rappelle simplement que notre planète et certains des êtres qui y vivent sont en danger.
Pour pousser plus loin l’analyse, un parallèle peut être fait entre les pingouins de notre histoire et les migrations climatiques inévitables des prochaines années. L’espace habitable sur notre planète se réduit de jour en jour et même si cela doit troubler nos habitudes, il faudra bien partager l’espace restant.

De l'interaction

L’écriture du spectacle laisse une belle place à l'improvisation et à l’interaction avec le public. L’écoulement du temps est symbolisé par la fermeture du rideau. Pendant la fermeture, il y a toujours une des clowns en avant scène. Fortes de leurs cinq ans d’expérience de “clowns en milieu de soin” où l’improvisation est reine, Coki et Fûte-Fûte font de ces transitions des moments uniques en attrapant au vol les réactions du public et en jouant avec les spectateurs de tous âges jusqu’à les faire monter sur scène.

Un spectacle tout public

“Ça fond” s’adresse au plus grand nombre. C’est un spectacle familial, adapté aux publics mêlant adultes et enfants, habitués ou non au théâtre.
Le scénario est simple, avec peu de paroles. Ainsi “Ça fond” est compris par tous dès 5 ans et peut même être adapté à un public malentendant ou sourd. Pour autant, nous souhaitions que les parents ne s’ennuient pas, ils trouvent leur bonheur dans l'enchaînement de gags et situations burlesques à double lecture.

Une scénographie faite maison

Il nous paraissait antagoniste de parler d’écologie et de gaspiller des ressources dans la scénographie de notre spectacle ; aussi, la majorité des éléments de décor ont été récupérés de-ci de-là sur les brocantes ou réalisés à partir de matériel recyclé (vieux journaux, cartons de nos commerçants, rouleaux de papier toilette…).

 

Les artistes

Après un DUT carrières sociales dans l’animation sociale et socioculturelle et une licence dans la gestion du spectacle vivant, Sophie développe des projets artistiques et socioculturels en France et à l’international (Canada, Pérou...).

Elle obtient sa certification de clown en milieu de soins en 2013 et débute sa carrière dans l’association Clowns Z’hôpitaux. Elle décide ensuite de voler de ses propres ailes en créant les Clowns Tisseuses & Cie avec Laureline en 2017.

Sophie continue de se former à la pratique du clown en travaillant différents
aspects du clown (musique, mime, voix, manipulation d’objets...) grâce à plusieurs stages (Jeff Johnson, Freddy Desveronnières, Maud Lallier, Michael Christensen...).
Elle est également certifiée «clown thérapeute» par ARTEC formation.

Éducatrice, animatrice et porteuse de projets artistiques et solidaires, Sophie est dynamique et apporte dans chaque structure ou projet une étincelle.

Son esprit militant l’amène vers la création de « Ça fond » afin de sensibiliser les spectateurs, dès le plus jeune âge, aux questions écologiques et de respect de la planète, tout en gardant ce brin de folie qui lui est cher.

Vie associative

Laureline se passionne pour le théâtre dès l’âge de 11 ans. Elle le pratique en atelier puis en compagnie amateur en parallele de l’école et de ses études.
 
Elle découvre le clown grâce à un atelier hebdomadaire. La première rencontre avec cet être intérieur authentique et décalé est un véritable coup de foudre.
Le hasard de la vie lui fait croiser le chemin de Yves Dagenais, directeur artistique du nouveau Centre de recherche en art clownesque (Quebec).  Cette rencontre est l’élément déclencheur d’une totale reconversion professionnelle. Sur ses conseils, elle intègre la préparation Artiste Comique de l’Institut National des Arts du Music Hall, une année intense de théâtre, de clown, de danse et de musique.

Aimant par dessus tout le contact avec le public, et la liberté que procure le plus petit masque du monde, elle se dirige vers une formation de clown en milieu de soins. Elle obtient sa certification en 2014 et débute sa carrière dans l’association Clowns Z’hôpitaux.

En parallèle, elle créé son premier spectacle : Coki et le père Noël et continue de se former aux arts clownesques avec différents intervenants (Jeff Johnson, Freddy Desveronnières, Maud Lallier..)

La rencontre avec Sophie est le point de départ d’une toute nouvelle aventure. Ensemble, elles créent Clowns Tisseuses et Cie et se spécialisent dans les interventions auprès de personnes en situation de handicap et de personnes âgées.

Après 2 ans de travail en duo, et riche d’une grande complicité, c’est tout naturellement qu’elles décident de monter sur les planches et de créer  « Ça  fond ».

Vie associative

 

Les outils pédagogiques

Un manuel pratique

Pour l'enseignant-e ou l’animateur-trice.

Des ateliers

animés par Sophie et/ou Laureline

Rencontre avec les artistes

Livre d'or

 
Christine Chavanat

Directrice de la MJC

de Chazelles-sur-Lyon

 

Remerciements

Nous tenons à remercier :

La MJC Jean Macé et en particulier Maya Brac pour la mise à disposition de salles de répétition et l’organisation de 2 représentations.

Benjamin Butel, Sandra Burtin et Jonathan David pour leur accompagnement dans la mise en scène et le jeu.

Ivan Mauxion pour la création du teazer.

Frédéric Girard pour son aide dans la fabrication des décors.


 

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus

Besoin d'informations supplémentaires ?

clownstisseuses@gmail.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now